Inner

Inner

spectacle

Johanna Faye, Julien Fouché, Guillaume Humery & Léo Jassef

Une rencontre entre la chorégraphe Johanna Faye, le clarinettiste klezmer Guillaume Humery, le pianiste jazz Léo Jassef et le danseur-jujitsuka Julien Fouché, des artistes dont les parcours sont marqués par l’exploration d’esthétiques différentes, qu’elles soient chorégraphiques ou musicales. 

Dans la danse de Johanna Faye, l’importance du rapport au sol extraite de sa pratique de b-girl côtoie la verticalité et l’approche sensible de la danse contemporaine. Dans la musique de Guillaume Humery, le klezmer traditionnel croise les musiques électroniques, le rock, l’americana ou le jazz à travers sa collaboration avec Léo Jassef. 

Cette performance inédite apparaît dès lors comme un moment de célébration et de partage pour laisser résonner spontanément corps et musique.

→ L’établi des mots, librairie généraliste et coopérative du Blosne, sera présente dans le hall du Triangle
→ restauration proposée sur place

Lorsque le langage conventionnel ne suffit plus, le corps habité par le sens devient un vecteur d'histoires et de mises en dialogues des protagonistes. Voilà une des préoccupations qui traversent le geste créatif de Johanna Faye. Issue du b-boying, la chorégraphe développe un style de danse personnel et original, puisé dans la multiplicité des danses qui font sa gestuelle. Elle fonde la Cie Black Sheep avec Saïdo Lehlouh en 2015.

Après une formation en théâtre en cinéma, Julien Fouché entre au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt puis au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. Il est interprète pour de nombreux chorégraphes tels que Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Gigi Caciuleanu et Catherine Diverrès. Conjointement à la danse il s’intéresse aux arts martiaux. Formé au Jiu Jitsu brésilien auprès de grands maîtres, il est ceinture noire deuxième Grau et décroche le titre de champion d’Europe. Son travail et ses recherches s’appuient sur les rencontres qui ont jalonnées son parcours : théâtre, cinéma, danse et arts martiaux.

Clarinettiste virtuose et inspiré, Guillaume Humery, aussi connu sous le nom de Yom, n’a eu de cesse d’explorer nombre d’esthétiques musicales. Du klezmer traditionnel revisité aux musiques électroniques, en passant par le rock, l’americana, la musique classique et contemporaine, cet insatiable touche à tout en quête d’absolu ne perd jamais de vue sa vision de la musique, l’approche de l’âme humaine et un besoin d’universalité et de spiritualité qui le conduisent à s’inspirer des musiques sacrées pour faire évoluer son langage.

Léo Jassef commence le piano à l’âge de quatre ans. Très vite, il se dirige vers le jazz dont il apprend les rudiments avec Heri Paredes au Conservatoire de Perreux-sur-Marne avant de rentrer au Collège de Marciac. C’est là qu’il forme le quartet Lafé Bémé avec Jean Dousteyssier, Jordi Cassagne et Théo Lanau, avec qui il se produit sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger. Dans ses projets récents, la musique improvisée prend une place prépondérante. En 2021, il collabore avec Yom sur l’album Celebration.

création : Johanna Faye, Julien Fouché, Guillaume Humery & Léo Jassef, danse : Johanna Faye, musique live : Guillaume Humery & Léo Jassef, lumières : Nicolas Marc, costumes : Johanna Faye

production : Collectif FAIR-E – CCN de Rennes et de Bretagne, coproduction : Théâtre de Suresnes Jean Vilar, festival Suresnes cités danse 2021