© Anne Lucas
© Anne Lucas

Réservoir Danse présente

So Schnell Kinder

Dominique Bagouet, Les Danses de Dom

Restitution
lun. 12 février à 19h00
mar. 13 février à 19h00
Le Garage

Dès 3 ans

En famille
Spectacle visuel
Subpac
Gratuit

Restitution du travail de deux classes de 6e autour de So Schnell, pièce chorégraphique de Dominique Bagouet, transmise par Dominique Jégou.

Deux classes de 6e ont travaillé entre septembre et décembre avec Dominique Jégou sur So Schnell, pièce chorégraphique de Dominique Bagouet. Des vidéos, des partitions, des notes d'archives et un dossier ont été mis à disposition par Les Carnets Bagouet, partie prenante dans ce projet de transmission et de création avec des élèves.

Dominique Jégou a transmis les partitions et développé avec les élèves les jeux chorégraphiques qu'ils ont actualisés et interprétés individuellement et collectivement. De nouvelles circulations et transitions ont été créées par Dominique Jégou de façon à tramer la rencontre des élèves des 2 collèges, et aiguiser leur sens des nuances dans l'interprétation.

Production

Extraits de So Schnell (version 1992)

Chorégraphie : Dominique Bagouet

Musique : Jean-Sébastien Bach et composition électro-acoustique de Laurent Gachet

Direction artistique et transmission : Dominique Jégou

Avec l’accord des Carnets Bagouet, le soutien de la DRAC Bretagne et du Conseil Départemental 35

Dominique Jégou

Formé au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers, Dominique Jégou collabore notamment avec Dominique Bagouet, figure phare de la Nouvelle Danse Française, et avec Trisha Brown, la chorégraphe américaine très influente de la post-modern dance.

À partir de 1995, il compose ses premières pièces. Ses projets interrogent les conditions qui font que l’on se met à danser, à faire un trou (scénique) pour mieux se jeter dedans. Il développe différents dispositifs liés en premier lieu à la spatialité, ses partitions chorégraphiques organisant des rituels plutôt abstraits où s’ expérimentent incessament le contact, la chute et la séparation.

En 2009 il réalise Cubing au CCN de Caen en collaboration avec le compositeur Olivier Sens. En 2010 il crée Un si petit espace au creux du temps en relation avec l’œuvre in situ du plasticien Kyôji Takubo, à St Vigor de Mieux (14).

À partir de 2011, il développe des dispositifs de plus en plus arrimés au temps, et propose des formes qui jouent avec la façon de le découper : une minute, une heure, un jour, une semaine, un mois, un an. Pendant les 365 jours de 2011, il accumule quotidennement des actions. Ce projet donnera lieu ensuite à une série de collaborations accumulatives, avec le poète performeur Charles Pennequin, avec le compositeur Olivier Sens, avec la manipulatrice d’objets Annabelle Pulcini, en complicité avec la danseuse Catherine Legrand.

En 2018, il entame une collaboration avec l’ ensemble de musique contemporaine Sillages dirigé par Philippe Arrii-Blachette.

En 2019, il performe en lien avec les musiques live d’Alvin Curran et celles du compositeur et pianiste Melaine Dalibert. En décembre 2021, il a créé Au creux néant musicien - une constellation pour Anna Chirescu et Florent Hamon, d’après le Coup de dés de Mallarmé.

En parallèle de ses pièces personnelles, Dominique Jégou a été interprète, pendant 5 ans, de la pièce Levée des Conflits de Boris Charmatz.

Il a récemment assisté Catherine Legrand pour la recréation de So schnell de Dominique Bagouet, et Emmanuelle Huynh pour la création de Nuée.

Haut de page ↑